Concours de la Résistance classe de CM1/CM2

Une première pour le secteur d’Objat:

  • Cette année, la classe de CM1/CM2 de madame Guy, école d’Objat, a participé au concours de la Résistance 1er degré. En effet la participation au concours de la Résistance et de la Déportation, qui existe depuis des années en France, a été élargi depuis 2010 aux classes de CM1/CM2 des écoles élémentaires de la Corrèze. Or le bassin d’Objat n’avait pas encore vu d’écoles participantes.
  • Le sujet proposé aux élèves était « La mémoire des Résistants et déportés de nos villes et de nos villages ».
  • Les élèves et leur maîtresse n’ont eu qu’à aller au coin d’une place proche de l’école pour voir une plaque rappelant le nom d’un Objatois mort en déportation. (taper, dans « recherche  » de la page d’accueil de ce site, le nom de Johannes Lagueyrie pour en savoir plus).
  • Le travail rendu, abondamment illustré, a plus particulièrement retracé la vie de 4 Résistants ayant des liens avec Objat: messieurs Touron, Sage, Froidefond et Leymarie. 

Voici en photos la remise du 1er prix de la création graphique obtenu par la classe de madame Guy, le lundi 3 juillet 2017.

Devant les enfants de la classe et leurs parents, Monsieur Delaunay, président départemental de l’ANACR, explique ce qu’est l’ANACR et quel était le thème du concours de cette année.

A côté de monsieur Delaunay, messieurs Maury et Ponthier, 2 des 3 co-présidents du comité ANACR secteur d’Objat,  expriment leur satisfaction de voir récompensée une classe  du secteur et remercient vivement la maîtresse de la classe de cette participation.C’est le moment de la remise des diplômes à chaque élève de la classe par Messieurs Maury et Ponthier.Autre moment attendu: la remise par monsieur Delaunay de livres et brochures ainsi qu’un DVD de témoignages de Résistants corréziens, le tout édité par le comité ANACR de la Corrèze… et un gros ballon  pour animer les récréations!Les enfants posent fièrement avec leurs diplômes pour les correspondants des journaux régionaux.Derrière les enfants, de droite à gauche, Bernard Delaunay, président de l’ANACR Corrèze. A ses côtés madame Faure, adjointe au maire d’Objat, en charge es affaires scolaires, Serge Maury et Yves Ponthier, co-présidents avec Christine Bravard (absente de la Corrèze ce jour-là) du comité ANACR secteur d’Objat, Carol Guy, la maîtresse de la classe, madame Dauvergne, conseillère municipale d’Objat et Geneviève Maury, membre du jury départemental de ce concours.Pour information complémentaire, le jury a délibéré le 23 mai dans les locaux de l’Inspection académique à Tulle. Un prix d’honneur a été attribué à été accordé à 6 élèves de l’IME de Sainte-Fortunade pour leur « accordéon de la Résistance ».

Une classe de Chanteix a reçu le prix de la précision historique, Merlines le prix de l’originalité et Objat le prix de la création graphique.

Quelques photos prises le 23 mai:

Monsieur l’inspecteur d’académie vient voir où en sont les délibérations du jury et admire « l’accordéon ». (ici vu de dos)

 

 

La page de garde du journal de l’école de Chanteix.

 

 

 

 

 

 

 

 

L’accordéon de l’IME de Sainte-Fortunade vu de face.

 

 

 

 

Le travail de l’école de Mertlines sous forme de 1er numéro d’un « journal d’une école de Haute-Corrèze »

 

 

 

 

 

 

 

 

Des membres du jury et des services de l’Inspection académique

 

 

AJOUT articles de journaux sur la remise des diplômes aux élèves d’Objat 

 

 

Download PDF

journée nationale de la Résistance

Le 27 mai 2017, journée nationale de la Résistance, 45 personnes sont venues rejoindre notre comité ANACR à la « passerelle des pêcheurs » à Ceyrat de Voutezac afin de participer à la promenade commentée sur  » le circuit des 3 camps du maquis du détachement FTPF Jean Robert dans le Vaysse ».               Quelques photos à voir:

Après les explications données par rapport au choix du 27 mai comme journée nationale de la Résistance, un premier intervenant explique les débuts de la formation de ce détachement FTPF Jean Robert qui a vu passer dans ces bois  des Résistants venus de la France entière (Dordogne, Paris, Villeurbanne, Saintes, Lorraine…) et même un réfugié polonais.

 

 

 

1ère étape:

la stèle des Marians, commune de Vignols,  qui marque l’emplacement du 1er abri construit avec l’aide de « légaux » venus de villages limitrophes de ces bois, amis de Jo Guérin, fondateur du groupe FTPF Jean Robert.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après la descente des Allemands aux Marians le 1er avril 1944, les maquisards passent de l’autre côté du « ruisseau des Marians ». Nous suivons leurs traces.

 

 

 

Les participants font un crochet à la gare du Vaysse où le comité ANACR-Objat offre des rafraîchissements bienvenus.

Ils sont accueillis par notre trésorière M Touron et par un des doyens Résistants de notre comité, H Gounet. Il explique la date du 27 mai 1943, qui a vu la création du CNR et de son programme ( voir sur ce site « les jours heureux »)

2ème étape:

Arrêt devant la stèle de Mario. C’est là que le corps de Mario a été retrouvé après le passage de la Milice le 8 avril 1944.

Les maquisards ont dû une nouvelle fois changer leur cache d’emplacement et sont  passés de l’autre côté de La Loyre, sur la commune d’Orgnac.

 

3ème étape: stèle de  La Coutille.   Le 3ème intervenant résume les événements qui se sont produits en juin 1944 pour ce groupe de Résistants et pour des « légaux » de la commune qui les ravitaillaient.

Pari réussi pour les organisateurs de cette promenade sur les traces de Résistants, appartenant à la 235ème compagnie FTPF, qui ont séjourné quelques mois dans ce coin de Corrèze, venant de la France entière, envoyés par les dirigeants FTPF dans des camps implantés en Haute Corrèze, puis ayant transité aussi par le camp de Grandel vers Jugeals-Nazareth devenu trop grand et trop facilement repérable.

 

 

 

 

 

 

 

 

Download PDF

La rafle du Saillant

Ci-dessous des photos de la cérémonie qui a eu lieu à la stèle du Saillant commémorant la rafle du 15 avril 1944. (photos de J Dupetitmagnieux du comité ANACR secteur d’Objat):

Dépôt de trois gerbes devant la stèle en présence de 23 porte-drapeaux.

 

 

 

 

 

Discours de madame Poulverel, maire de Voutezac, municipalité  organisatrice de la cérémonie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Discours de madame Gauthier- Bravard au nom du comité ANACR secteur d’Objat.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Présence de nos deux porte-drapeaux, Philippe Bravard et Emilian Blanchard.

A la demande de madame le maire, discours du fils de Louis Borie, 94 ans en 2017, retraçant succinctement la terrible journée vécue par Louis ce 15 avril 1944, où il a été fusillé et laissé pour mort pendant que son père faisait partie des otages conduits à Tulle.  (Il ne reverra pas son père, déporté au camp de Neuengamme, pendu le 23 octobre 1944, âgé de 60 ans).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monsieur Louis Borie remercie madame le maire de Voutezac de son invitation à participer à cette cérémonie, si remplie de souvenirs douloureux pour lui.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article du journal municipal « Le Pays Saint-pourcinois » (n°60) qui nous permet d’en savoir un peu plus sur Louis Borie, Résistant corrézien dans le groupe de son frère Pierre Borie, alias « Pétrole », chef du 15ème bataillon FTP à Brive. 

 

 

 

 

 

Download PDF

Devoir de mémoire à la Garédie

Nous reprenons le titre de l’article du correspondant du secteur de Voutezac paru dans « L’Echo-Corrèze » du jeudi 6 avril 2017,article à lire pour connaître le déroulement de la cérémonie qui a eu lieu à la Garédie le 2 avril 2017 avec ses points forts: le dépôt de la gerbe de notre comité anacr, le rappel émouvant des « morts pour la France » du groupe Jean Robert, des extraits de l’histoire de ce groupe, puis, après le discours de monsieur Pagnon, maire de Vignols, le chant des Partisans à la cornemuse et au tambour joués par des résidents  de la commune Ecossais .

D’autres photos faites par C Bravard et G Maury de notre comité:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Assis à côté des porte-drapeaux, Claude Gauthier écoute avec émotion la litanie des noms des Résistants du détachement Jean Robert morts pour la France, lui qui les a cotoyés quand ils venaient se ravitailler dans la ferme familiale à Rouffignac d’Orgnac.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le comité ANACR secteur d’Objat organise cette année sa promenade commentée dans le Vaysse le samedi 27 mai journée nationale de la Résistance afin de marcher sur les traces du détachement FTPF Jean Robert .

( voir dans le bandeau de la page d’accueil à « randonnée »)

Download PDF

Monsieur Louis Cortot

Ci-dessous un extrait du message du bureau national de l’ANACR, transmis par  le bureau départemental  ANACR-Corrèze.

C.R. 79, rue Saint-Blaise 75020 PARIS                                    Paris, le 6 mars 2017

Aux membres du Bureau National

Aux membres du Conseil National

Aux Comités départementaux

Cher(e)s Ami(e)s et Camarades

C’est avec une très profonde tristesse, avec une peine immense, que nous devons vous faire part de la disparition de notre ami, de notre camarade, de notre président Louis Cortot, décédé dimanche matin 5 mars à l’hôpital des Armées Begin.

Louis, Compagnon de la Libération, Grand Officier de la Légion d’Honneur, était, chacun a pu s’en rendre compte, un homme d’une grande modestie, d’une grande simplicité, chaleureux, d’un dévouement à l’ANACR à la mesure de celui qui fut le sien dès qu’à 16 ans il s’engagea début 1941 dans la Résistance, dont jusqu’à ses derniers jours il fut un défenseur de la mémoire, un combattant pour ses valeurs, son représentant emblématique en premier lieu auprès des jeunes générations.

Un ami, un camarade, un Résistant éminent, un Grand Monsieur, n’est plus, la perte pour nous tous, pour l’ANACR, est immense, nous aurons à lui rester fidèles en poursuivant son combat, en ayant présent à l’esprit son exemple…

Pierre Martin, Jacques Varin

La vie du Résistant Louis Cortot est bien connue; la vie de Louis Cortot président de l’ANACR l’est tout autant. Allez consulter le site de l’A.NACR. Corrèze  pour lire l’hommage qui lui est rendu par notre comité départemental.

Le dernier congrès national de l’ANACR a eu lieu à Brive (voir archives d’oct 2014 à droite de la page d’accueil de ce site) aussi nous avons des photos de Louis Cortot faites au cours de ces trois jours. En voici quelques unes: (photos de S Maury)

 

Discours d’ouverture du congrès le 10 octobre 2014

 

 

 

 

 

 

 

A Tulle, le vendredi 10 octobre 2014, pendant le discours du ministre en charge des Anciens combattants:

Louis Cortot debout à gauche; devant lui, Claude Gauthier le président de notre comité local en 2014.

Jean Maison debout à droite; devant lui Henri Gounet le secrétaire de notre comité local en 2014.

 

 

 

A Brive le samedi 10 octobre, Louis Cortot répond à monsieur Soulier, maire de Brive, ville qui accueillait notre congrès.

Assise, à droite, madame Rol-Tanguy.

 

 

 

Avec Jean Maison, remerciements des porte-drapeaux.

 

 

 

 

 

Une anecdote racontée par un membre du bureau de notre comité local prouve à quel point Louis Cortot était vraiment un homme d’une grande simplicité et d’une grande modestie, comme nous le disent ses compagnons du bureau national de l’ANACR.

Le jeudi 9 octobre 2014, deux membres du comité d’Objat étaient chargés d’accueillir les congressistes arrivant en gare de Brive et de les conduire jusqu’à leur hôtel. Nous avions une feuille de route très précise avec les noms des arrivants, l’heure d’arrivée de leur train et le nom de l’hôtel retenu. La plupart des membres du bureau national étaient déjà en Corrèze depuis quelques jours pour finaliser les préparatifs du congrès. Aucun nom de membres de ce bureau ne figurait sur notre liste.

18h, le train entre en gare. Nous devions récupérer un seul congressiste à cette heure-là, venant de Genève. Nous voilà arpentant le quai avec une grande pancarte « ANACR ». Louis Cortot, accompagné d’une membre du bureau national, se dirige donc vers nous et attend. En bafouillant, nous le saluons, flattés de cette belle rencontre fortuite… et lui disons que nous voulons bien le conduire à son lieu de rendez-vous… mais que nous avons un participant à notre congrès sur notre liste à conduire ailleurs. Nous sommes deux de notre comité présents ce jour-là mais nous n’avons qu’un véhicule alors l’un de nous conduit celui que nous devions « accompagner » à son hôtel et l’autre amène Louis Cortot à la salle d’attente en espérant l’arrivée de Bernard Delaunay, co-président départemental qui devait passer prendre le président national  à son arrivée en gare afin de le conduire à l’hôtel où il devait participer à une conférence de presse.

C’est là que nous avons pu apprécié la simplicité de monsieur Cortot qui a trouvé normal que nous respections notre feuille de route: « Ne vous inquiétez pas, faites ce qui est marqué, la conférence de presse ne commencera pas sans moi. Réjouissons-nous de voir que des trains arrivent à l’heure prévue. L’horloge de cette salle d’attente nous le prouve. »  

Nous ajouterons donc à la simplicité et à la modestie reconnues de monsieur Louis Cortot, une bonne dose d’humour.

Au revoir monsieur Louis Cortot. Merci d’avoir été notre président.

Post scriptum: en feuilletant l’album photos des 3 jours du congrès national de Brive, nous avons une pensée pour deux compagnons corréziens de ce congrès récemment décédés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A gauche, Monsieur Martinie , ancien Résistant, qui a vécu les tristes évenements de Tulle en juin 1944. A droite, debout, Monsieur Roubertie, Ami de la Résistance, qui a beaucoup aidé à la préparation du congrès de Brive, ici saluant la présence parmi nous de madame Faucher d’Allassac, Juste parmi les Nations, 100 ans cette année là.

[ à lire: Cérémonie de remise des prix du Concours national de la Résistance et de la Déportation  Palais de l’Elysée – 8 mai 2015 Intervention de Louis CORTOT Compagnon de la Libération sur le site www:fondationresistance.org/documents/dossier-them/Doc 00161.pdf]

 

 

 

 

 

 

 

 

Download PDF

AG 2017 du comité local

L’assemblée générale du comité ANACR secteur d’Objat a eu lieu dimanche 26 février 2017, salle des expositions de la mairie d’Objat, en présence de monsieur Delaunay, notre président de l’ANACR Corrèze et de nombreux élus du secteur dont les maires d’Objat, Vignols, Voutezac, la conseillère départementale de l’Yssandonnais ainsi que des membres d’autres comités corréziens, parfois venus de loin comme le président du comité d’Argentat.

Bien qu’il soit possible de demander à adhérer à notre comité en contactant un de nos trois co-présidents à  n’importe quel moment de l’année, il est de tradition de prendre la carte d’adhésion de l’année en cours, le jour de l’Assemblée et nous sommes très heureux de vous signaler ce jour les adhésions de cinq personnes supplémentaires.

Quelques photos de cette assemblée prises par Melle Raynal, membre de notre comité.

 

 

 

 

 

 

 

 

De gauche à droite, M Dargery, secrétaire, M Maury, Mme Bravard, M Ponthier, co-présidents, M Gauthier, M Vidau, maire d’Objat, M Delaunay, président ANACR 19.

 

 

 

 

 

 

 

Le rapport d’activités de l’année 2016 présenté par M Dargery.

 

 

 

 

 

 

 

 

Il revenait à monsieur Toulemont, conseiller municipal d’Objat  en charge des Associations patriotiques, fils d’ un « martyr de Tulle », de remettre enfin l’insigne de porte- drapeau à Emilian Blanchard.

Moment de grande émotion tant pour les deux « acteurs » de cette remise d’insigne que pour Philippe Bravard, porte-drapeau formateur comme pour toute l’assemblée attentive.

Download PDF

AG 2016 à Meymac

Plus de cent adhérents étaient présents à l’assemblée générale de Meymac, organisée de main de maître par l’équipe très dynamique du comité ANACR d’ Egletons avec le soutien bien rodé du bureau ANACR départemental.

Tous les intervenants à la tribune ont rendu hommage à Jean Maison, notre co-président décédé récemment (voir article du 13 juin 2016 sur ce site en ouvrant le dossier archives à droite de la page d’accueil au mois de juin 2016 ou en cliquant ci-dessus sur « Jean Maison » ).

Mais il a été aussi évoqué la mémoire de Sophie Dessus, présente à la tribune au côté de Jean Maison lors de l’assemblée générale de l’an dernier à Clergoux. (voir article du 5 mars 2016 sur ce site).

Dans le rapport d’activités, il a été aussi rendu hommage à Gérard Bonnet qui nous a beaucoup aidé pour le déroulement du congrès national ANACR à Brive en 2014 en tant que président du conseil général. (voir article du 8 octobre 2016)

Un résumé de cette assemblée en images.ag-la-tribune

 

 

 

 

imgp1897

remise-diplome

imgp1888

 

A la tribune, la fille de Jean Maison remet de la documentation à l’ANACR.

 

2  porte-drapeaux ont reçu leur diplôme: monsieur Dichamp et Emilian Blanchard de notre comité ANACR-secteur d’Objat.

ag-meymac-gagnants-concours

comite-objat

 

 

Discours du préfet de la Corrèze.

 

François Remond présente 2 lauréats du concours de la Résistance pour les collèges.

 

Des membres de notre  comité devant le monument aux morts de Meymac avec notre jeune diplômé.

 

 

salut-porte-drapeau

 

 

Au moment du salut des porte-drapeaux,

Emilian Blanchard, avec le drapeau de notre comité.

spectacle

(photos de S Maury)

 

 

 

 

 

Le repas a été animé par la troupe folklorique de Davignac.  Bravo à elle,à l’équipe organisatrice et à la mairie de Meymac!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous ajoutons une photo prise il y a deux ans où l’on voit le jeune Emilian au côté de son mentor, notre 1er porte-drapeau, Philippe Bravard. Sans le travail pédagogique régulier depuis plusieurs années de ce dernier, Emilian n’aurait pas pu réaliser ce rêve d’être porte-drapeau. (Photo de C Gauthier- Bravard)

 

 

 

Download PDF

Les bals clandestins

Pour les journées du patrimoine, le conseil départemental donnait  l’excellent conseil d’aller voir ou revoir le musée Henri Queuille à Neuvic (19) et son exposition permanente sur la Résistance en Haute-Corrèze (cliquer à droite de  la page d’accueil de notre site sur « liens »)… Où l’on constate que l’esprit de Résistance est apparu très tôt sur nos terres avec la création de réseaux dès février 1941.

Mais cette année, c’est l’exposition temporaire « Une histoire des bals clandestins » au musée du cloître à Tulle qui a retenu notre attention.

Allez-y avant le 30 janvier 2017. Vous y verrez par exemple un accordéon « décoré » de la croix de Lorraine, une façon pour le propriétaire de l’instrument de montrer son hostilité à l’occupant et au gouvernement de Vichy. Vous vous amuserez à décoder un message donnant le lieu et la date du prochain bal clandestin. Vous trouverez trace de notre regretté Jean Maison

Dans les témoignages que nous recueillons depuis plus de dix ans, il nous a été parlé de bals clandestins dans la campagne corrézienne, où la jeunesse se rendait malgré les avis d’interdiction, signés du préfet,  placardés dans les mairies.

Nous citons quelques uns de ces témoignages ici:

Témoignage de Ginette Raffy qui nous parle d’un animateur de ces bals clandestins, André Briat alias « Toutou »:

  • « J’avais rendu visite à Salon la Tour à mes cousins. C’était jour de batteuse. Le soir, les jeunes de Salon ont décidé de danser dans la grange en terre battue. Pas difficile les jeunes en ce temps-là où les bals étaient interdits. J’allais donc avec eux. Un jeune accordéoniste, très sympathique, vraiment bon musicien était là. Son nom de code était « Toutou ». Polkas, valses, tangos se succédaient à un rythme endiablé. Il y a même eu le « pélélé » que je dansais pour la première fois. En Basse – Corrèze où j’habitais, cette danse était inconnue. »

Témoignage d’ Auguste Lauriac:

  • « Il y avait souvent des bals clandestins chez Mégie ou chez Maury à Crouzevialle. (commune de Voutezac). Ces deux familles participaient au ravitaillement des maquis.
  • Je me souviens d’André Briat, un résistant du groupe Jean Robert. Il allait jouer chez Lascaux, un café du Saillant. Il aimait tellement son accordéon qu’il jouait quelquefois sur la route.  » 

    Mr Lauriac, à l’accordéon, et deux amis animant un bal à la libération

    Mr Lauriac, à l’accordéon.

Nota bene: à droite de la page d’accueil de ce site, tapez le nom d’André Briat à « recherche » et vous vous remémorerez la destinée tragique de « Toutou », dont le frère Roger Briat fait partie des 99 pendus de Tulle.

Témoignage de Henri Gounet:

  • « Je n’ai pas beaucoup participé aux bals clandestins. Je me cachais avec les maquis dans les bois vers Lascaux. Puis, après la libération de la Corrèze, je suis parti à Bordeaux avec la 235ème Compagnie de Jo Guérin. Mais quand je suis rentré de la poche de Royan, je suis allé à 2 ou 3 bals. Les animateurs de ces bals étaient monsieur Jarrige, monsieur Mazeaud, Julien Brunerie pour la région de Vignols/ Pompadour . »

 

Download PDF

Forum des associations et AG de Meymac

Pour information,

  • notre comité sera présent au parc municipal d’Objat pour le forum des associations le samedi 3 septembre 2016.

Venez nous voir au stand des associations patriotiques. Nos co-présidents seront là pour vous présenter le dépliant sur l’ANACR. Il y aura aussi des livres mis en vente dont le livre mémorial 1940/1945  sur les stèles corréziennes et notre brochure à propos du groupe Jean Robert, remise à jour en 2012.

RAPIDE COMPTE-RENDU DE LA JOURNEE DU 3 SEPTEMBRE 2016

      Bilan positif pour notre comité puisque nous avons eu des demandes d’adhésion. Nous avons aussi vendu des brochures « Le groupe FTPF Jean Robert dans le Vaysse ». Surtout, nous avons échangé avec les visiteurs et expliqué le pourquoi de l’Association Nationale des Amis et anciens Combattants de la Résistance, l’ANACR.forum assoc objat 2016

Le stand de notre comité Anacr secteur d’Objat, avec, de gauche à droite, les 3 co-présidents Yves Ponthier, Christine Bravard, Serge Maury et le secrétaire adjoint, Jean-Claude Bergon.

 

 

 

  • Le prochain temps fort sera l’Assemblée générale départementale à Meymac le 23 octobre 2016.

En attendant, nous ne résistons pas au plaisir de vous mettre ci-dessous un billet scanné de 1944 appartenant à un collectionneur Ami.billet 1944_recto

billet 1944_verso  Les billets du Trésor 1944/1945

  Des billets d’impression américaine ont été mis en service lors du débarquement de juin 1944.

  Au verso de la 1ère impression de ce billet, il y avait 1 drapeau français.    La 2ème  impression porte le mot « FRANCE » au verso.    Même recto.

Download PDF

Travail de mémoire, des élèves récompensés

A Vigeois, lundi 20 juin, Bernard Delaunay, président de l’A.N.A.C.R. 19 et Christine Gauthier-Bravard, co-présidente du comité A.N.A.C.R Objat, en présence de Jean-Pierre Peyrat, de Jean-Paul Comby, maire de la commune et de parents, remettaient le 1er prix ex-aequo, aux élèves de C.M.1 et C.M.2 de la classe de Mme Fialip pour leur participation à cette épreuve ouverte aux collèges et lycées mais unique dans le département de la Corrèze pour les élèves du 1er degré.

      ANACR remise prix concours resistance200616 (9)                                                   ANACR remise prix concours resistance200616 (13)

Créé il y a plus de 50 ans par le milieu associatif résistant, le Concours national de la Résistance et de la Déportation rassemble environ 50 000 élèves par an, préparés par des enseignants volontaires.

Plusieurs mois de travail pour une bonne centaine d’écoliers corréziens, des enfants découvreurs de mémoire, sensibilisés à leur histoire familiale et à celle de leur contrée grâce à leurs enseignants et aux intervenants, anciens résistants comme Jean Maison, co-président de l’ A.N.A.C.R.19, Charles Thouloumont, et autres… telle également à Vigeois, l’aide active de Thomas Laval, qui a apporté de ses collections personnelles divers objets de la vie quotidienne des années noires entre 1939 et 1945…

Chaque élève a reçu un diplôme. Plusieurs ouvrages (livres documentaires et C.D.) ont été offerts à l’école ainsi qu’à la bibliothèque.

ANACR remise prix concours resistance200616 (15)       [photos et texte de MC Bravard]

Autres remises de prix aux écoles participantes:

Favars le 21 juin,coupure Echo

Corrèze le 28 juin,

Regroupement pédagogique Meilhards-La Porcherie » le 1erjuillet.

L’école du Lonzac a été récompensée le 16 juin.                                                           concours 1er degré (coupure de l »Echo de la Corrèze  du                                                                                                                            20/06/16.)     chemin de méoire Le LonzacLe Lonzac 2

Dépliant sur la création d’un chemin de mémoire disponible à la mairie du Lonzac.

 

Download PDF